Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Laboratoire d'Ecogéochimie des Environnements Benthiques
UMR 8222

Soutenance de thèse de Olivier Pereira

Olivier Pereira défendra sa thèse intitulée :

« la métagénomique pour étudier diversité et fonction des communautés microbiennes marines : un focus sur les Archaea du Marine Groupe II (MGII) ».

Lundi 1er avril à 9h00 dans l’amphithéâtre du bâtiment B.

Directeur de thèse : Pierre Galand

 

Résumé :

Le Marine Group II (MGII) est le groupe d’archaea planctonique le plus abondant à la surface des océans. En l’absence de représentants cultivables, nos connaissances fonctionnelles sur ce groupe sont très limitées. Les principales observations sur leur distribution et leur abondance reposent sur des techniques sélectives tel que l’usage de la PCR qui est connu pour introduire des biais dans l’analyse des communautés procaryotiques complexes. Dans le cadre de cette thèse, nous avons donc choisi d’utiliser une approche intégrative et quantitative basée sur des métagénomes pour introduire le moins de biais possible. Le but de ces travaux a été de tester si les outils de métagénomique montrent les mêmes motifs pour le MGII que ceux observés auparavant par des approches PCR, de tester comment les motifs taxonomiques de MGII se traduisent en termes de motifs fonctionnels et enfin tester si les communautés des microorganismes marins montrent une redondance fonctionnelle. La distribution et la quantification du MGII s’est faite sur deux échelles : globale et temporelle. L’approche globale a permis d’identifier les métabolismes potentiels des MGII. Ces organismes aérobies et hétérotrophes ont le potentiel d’utiliser la lumière comme source d’énergie supplémentaire. L’hétérotrophie paraît être basée sur la dégradation de protéines et d’acides gras. Le potentiel de dégradation de polysaccharides complexes semble présent principalement chez les membres du MGIIa, tout comme le potentiel de motilité et d’adhésion. L’analyse temporelle locale démontre que dans un milieu tempéré tel que la baie de Banyuls les archaea du MGII sont absents ou très peu abondants pendant les mois d’été. Ce résultat nouveau contredit les travaux antérieurs basés sur la PCR. Les motifs de réoccurrence saisonnière observés pour les microorganismes marins suggèrent une absence de redondance fonctionnelle dans les communautés. L’hypothèse de l’absence de redondance fonctionnelle a ensuite été démontrée dans cette thèse pour l’ensemble des procaryotes et spécifiée pour les archaea du MGII. Ce travail souligne l’importance de l’emploi de la métagénomique dans la compréhension des écosystèmes marins.

29/03/19

Traductions :

    Contact

    Direction : Katell Guizien

    Tél : 04-68-88-73-19

    ------------------------------

    Sous-directeur : Pierre Galand

    Tél : 04-30-19-24-51

    ------------------------------

    Secrétariat : Nathalie Guillory

    Tél : 04-30-19-24-73

    ------------------------------

    Formation permanente : Béatrice Rivière

    Tél : 04-68-88-73-82

    ------------------------------

    Assistant de prévention : Erwan Péru

    Tél : 04-68-88-73-66

    ------------------------------

    Web : Gilles Vétion

    Tél : 04-68-88-73-82

    ------------------------------