Go to content Go to the menu Go to the search

PartnersCNRS websiteUPMC website
Quick access, personalized services
Laboratoire d'Ecogéochimie des Environnements Benthiques
UMR 8222

Welcome to LECOB UMR 8222

The Benthic Ecogeochemistry Laboratory of the Banyuls marine station is a joint laboratory of the Université Pierre et Marie Curie (UPMC, Paris 6) and the CNRS (Ecology and Environment Institute). LECOB (UMR 8222) combines multidisciplinary skills from the fields of marine ecology and biodiversity and marine environmental sciences. Our research priorities are dedicated to the interactions between the living and non-living components of benthic ecosystems and their integration into models. Our aim is to describe the dynamics and functional properties of benthic communities using approaches combining the description of biodiversity (from molecular diversity to communities and habitats), mathematical modeling and experimentation in both shallow and deep-sea environments.

LECOB - 28/09/17

See the RSS feed for these contents

ACTUALITÉS

    • Accueil d’une doctorante dans le cadre de la collaboration franco-indienne

      Bharti K. Dharapuram, doctorante du Center for Ecological Sciences-Indian Institute of Science est arrivée le 7 mai 2018 pour un séjour de 2 mois au LECOB pour réaliser des simulations de dispersion larvaire le long des côtes indiennes. Cet accueil soutenu par une bourse de l'EMBO renforce la collaboration franco-indienne pour la création d'une station de Biologie Marine en Inde.
      La thèse de Bharti...

    • IMPACT

      Le LECOB coordonne les observations écologiques du projet Interreg Marittimo IMPACT qui vise à évaluer l'impact des ports sur les Aires Marines Protégées adjacentes. Lorenzo Bramanti (LECOB), Bruno Hesse (FR) et Katell Guizien (LECOB) étudient la persistence locale et la connectivité des populations de gorgones du Parc Régional de Porto Venere et de l'Aire Marine Protégée des 5Terre.
       
      Pour en savoir...

    • Gorgone Blanche en Méditerranée

      Suite aux recherches menées par Mariana Padron, Katell Guizien, Lorenzo Bramenti, Federica Constantini et Sandra Baksay, chez la gorgone blanche (Eunicella singularis), le transport larvaire passif explique le flux de gènes entre les populations du Golfe du Lion. Cette étude plaide pour une extension des mesures de protection du coralligène dans le centre du Golfe du Lion.
      Cliquez sur le bandeau ci-dessous...

    • Mariana Padron

      Mariana Padron rejoint le LECOB pour un post-doctorat dans le cadre du projet IMPACT à compter du 1er juin. Sa contribution au projet sera d'estimer par des méthodes de génétique des populations, le taux d'auto-recrutement des populations de gorgones autour des ports de Bastia, La Spezia et Toulon.

Traductions :

    Contact

    Director: Nadine Le Bris

    Tel: 33 (0)4-30-19-24-14

    ------------------------------

    Adjunc director: Pierre Galand

    Tel: 33 (0)4-30-19-24-51

    ------------------------------

    Secretary : Nathalie Guillory

    Tel : 33 (0)4-30-19-24-73

    ------------------------------

    Lifelong learning: Béatrice Rivière

    Tel: 33 (0)4-68-88-73-82

    ------------------------------

    Health and safety: Erwan Péru

    Tel: 33 (0)4-68-88-73-66

    ------------------------------

    Web: Gilles Vétion

    Tel: 33 (0)4-68-88-73-82

    ------------------------------